What's New

Étude des retombées économiques de l’industrie de la canneberge au Québec - La filière canneberge au Québec : Créatrice de richesse

Etude_industrie_canneberge-960x720px

Notre-Dame-de-Lourdes, 1er décembre 2020 – L’Association des producteurs de canneberges du Québec (APCQ) dévoile les résultats d’une étude réalisée par la firme Deloitte portant sur les retombées économiques de l’industrie de la canneberge au Québec.

Une filière bien vivante, une industrie qui continue de surprendre. Déjà exemplaire à plus d’un titre : elle est innovante, intégrée, durable et enrichissante pour le Québec et pour la région du Centre-du-Québec où l’on recense près de 90 % des superficies en production de la province. 

 Quelques faits et chiffres démontrant la contribution de la filière canneberge à l’économie du Québec :

  1. Elle se situe dans un marché porteur, à l’avant-garde des tendances des consommateurs à l’affut de produits sains (près de 40 % de la production est sous régie biologique);
  2. Elle réinvestit de façon continue, même en période de crise sanitaire dont 20 millions $ annoncés au cours des derniers mois dans la transformation et ce, sans compter le développement de nouvelles superficies agricoles;
  3. Elle est intégrée, c’est-à-dire qu’elle sait donner de la valeur ajoutée locale (72 % de la production est transformée au Québec). La croissance de la filière canneberge se répercute tant auprès des producteurs, des transformateurs, des fournisseurs que des équipementiers;
  4. Elle est à la fine pointe de la transition technologique en transformation (certaines usines sont déjà au niveau industrie 4.0) et suit les meilleures pratiques au niveau de la production agricole;
  5. Elle génère de l’emploi pour près de 2,200 travailleurs (équivalent temps plein - sans compter les travailleurs étrangers) – dont les deux tiers se retrouvent dans la région du Centre-du-Québec;
  6. Elle contribue pour près de 150 millions $ au PIB et plus de 35 millions $ aux revenus des gouvernements, des contributions concentrées dans la région du Centre-du-Québec à raison de 58 % et 65 %, respectivement.

« Notre industrie est enrichissante pour l’économie du Québec autant par sa contribution au niveau des emplois que par sa participation au PIB annuellement. Nous sommes fiers de pouvoir affirmer que nous produisons un volume de canneberges atteignant maintenant 32 % du marché mondial et près de 3/4 de notre production est transformée chez nous » a mentionné le président de l’APCQ, M. Vincent Godin et président de la cannebergière Pampev.

De son côté, la directrice générale de l’APCQ, Monique Thomas ajoute que « même si la croissance est perceptible à vue d’œil, l’APCQ se fait un devoir de mesurer tous les cinq (5 ans) notre apport économique pour la société québécoise. Le dynamisme et le leadership des producteurs de canneberges sont encore une fois démontrés par l’envergure des retombées économiques annuelles. »

Soulignons que l'étude des retombées économiques a été effectuée au cours de l'année 2020 selon les chiffres et informations disponibles de l'année 2019.

Étude des retombées économiques–Communiqué de presse, 2020-12-01 [82 Ko]

Étude des retombées économiques–Napperon résumé, 2020-12-0 [368 Ko]

Étude des retombées économiques–Présentation complète, 2020-12-01 [1,13 Mo]


Back to the list